[ICI LIFE] TEAM BUILDING

Ce n’est plus une nouveauté : Ici Montreuil attire le monde de l’entreprise.
Elles sont de plus en plus nombreuses à investir le makerspace.

Qui pour réfléchir à son modèle managerial, qui pour imaginer les services de demain.

Hopscotch, la très smart agence de RP  à opté pour une session ludique et créative de “ Team Building ”.
Le temps d’une journée, l’ensemble des collaborateurs d’Hopscotch s’est réuni au sein d’ateliers thématiques afin de célébrer l’anniversaire de la boîte avec la volonté d’appliquer sagement le slogan ” il est interdit d’interdire… ” Ou presque.

Photos : Jean-Fabien

[EVENT]  LES JOURNÉES EUROPÉENNES DES MÉTIERS D’ART 

[EVENT]  LES JOURNÉES EUROPÉENNES DES MÉTIERS D’ART 

[ICILIFE] ICI RÉSIDENTS #2

Une fois par mois, Ici Montreuil ouvre ses portes au public et lève le voile sur les métiers et l’activité de ses Résidents.
Cette seconde session de présentations, d’échanges et d’interactions n’a pas dérogé à la règle.
Ici Montreuil est un vivier de talents très diversifiés.

DULALA

Dulala à ouvert le bal de la meilleure façon qu’il soit en organisant sa présentation de manière ludique et pétillante.
Crée en 2009, l’association valorise le bilinguisme sous toutes ses formes, quelle que soit la langue parlée.
Soudain l’assistance s’est retrouvé au cœur d’une chasse aux trésors, entre la course aux mots et le jeu de piste lexical.
Dulala travaille avec les enfants, les enseignants sur l’éveil aux langues et développe des outils pédagogiques spécifiques.
Afin, notamment, que les enfants issus de l’immigration, naturellement bilingues comprennent que leur bagage est une richesse et non un frein à l’intégration.

SARAH LOULENDO

Et c’est dans une ambiance décontractée et conviviale que Sarah Loulendo prendra le relais de Dulala.
Styliste de formation, Sarah a plutôt choisi l’illustration et la BD pour s’exprimer.
Influencée par les motifs, le Japon, l’Orient et la Perse, Sarah à aussi bien collaboré avec des marques telles que Desingual qu’avec des Revues graphiques telles que Citrus.

GDB

Toujours dans l’image mais cette fois en mouvement avec les deux fondateurs de Gdbmedia et de Gbdcorporate.
Gdb est une jeune société de production audiovisuelle dont les réalisations, pour de grandes marques telles qu’Adidas, impressionnent.
Leur Leitmotiv : “ Be Rigorous, Creative and Fun ”.
Et les fondateurs de jongler entre les productions totalement ouvertes sur la créativité, avec pour ambitions finale un long métrage de fiction et les réalisations spécialement dédiées au monde de l’entreprise.

 

Photos © Jean-Fabien



[ ICI LIFE ] DANS LE VENTRE D’ICI MONTREUIL


Photos : Jean Fabien

[EVENT] DESIGN MOI UN PROJET

Le 21 mars, plusieurs groupes d’étudiants issus des rangs de l’école Polytechnique et de HEC sont venus pitcher leurs projets dans la grande galerie d’Ici Montreuil devant leurs professeurs et Stéphane Distinguin, CEO de Faber Novel à l’initiative de cette opération.

De janvier à mars, une douzaine d’étudiants volontaires des deux écoles sont sont réunis boulevard Chanzy afin d’imaginer une activité économique pérenne autour d’un objet connecté qui simplifie la vie.

À leur disposition le Fablab et les ateliers d’Ici Montreuil pour le prototypage de ces objets.
Entourés, conseillés par les professionnels d’Ici et de Faber Novel, ils ont pu mener à bien leur réflexion, affiner les benchmarks, produire les études de marché mais surtout designer les objets. 

Une étape jusqu’ici impossible dans leurs écoles respectives.
On n’attend pas de la part des étudiants d’HEC et de Polytechnique une fantaisie particulièrement débordante mais des projets concrets, crédibles, solides.

Et pourquoi pas un peu de générosité et d’ingéniosité…

Ce fut le cas avec Ouilam, par exemple qui  propose un système d’aide inédit pour les personnes atteintes de surdité totale ou partielle.

Ou encore un second qui s’adresse aux personnes âgées qui perdent leurs affaires…

Plus conséquent, Dreem travaille sur l’augmentation des capacités de mémorisation.
De tous les projets, c’est sans doute le plus abouti, le plus innovant.

Ce n’est sans doute pas un hasard si, au delà de ce ballon d’essai initié par HEC et Polytechnique dans le cadre d’un master sur l’entrepreunariat, Dreem est un projet est déjà en phase de pré financement pour un lancement à terme sur le marché.

Mais le projet finalement plébiscité par le corps enseignant à l’issue de ces restitutions ne sera pas celui-çi mais Hold It.

Hold It s’est intéressé à l’addiction à la cigarette et aux phénomènes incitatifs.
Afin de lutter et de réduire la consommation des cigarettes
" mécaniques ",  ce groupe d’étudiant à imaginé une sorte de petit coffre à cigarettes connecté en bluetooth à une application pour smartphones.

Et c’est ce package et son étude de marché qui ont semble-t’il convaincus les professeurs, heureux des résultats de cette première expérience “ hors les murs ” de leurs institutions.

[ ICI LIFE ] DANS LE VENTRE D’ICI MONTREUIL

Photos : Jean-Fabien

[ ICI LIFE ] ICI RÉSIDENTS !

Ici Montreuil a re-inventé  la formule de ” Ici Résidents ”, désormais ouverte au public.
Chaque mois, 4 résidents présenteront leurs travaux, leurs métiers et engageront un dialogue ouvert avec les personnes venues découvrir leur voisin d’atelier ou les activités et les métiers qui animent le maker space du boulevard Chanzy.


MY ART MAKERS

Ce sont les fondateurs du site de fabrication d’œuvres d’art à la commande, My Art Makers, qui ont inauguré le nouveau temps fort made in montreuil devant une audience attentive.
L’objet de ce site pose d’abord une question : “ comment lier Internet et le monde artistique ” ?
Et comment permettre à des personnes de s’adresser à une communauté d’artistes pour obtenir, à partir d’une idée ou d’une envie, une œuvre d’art inédite.
C’est la mission de ce site de “ mise en relation ’” qui espère à la fois fédérer une large communauté d’artistes toutes disciplines confondues et attirer l’attention de prospects tels que les cabinets d’avocats, les chirurgiens ou les cabinets dentaires.

Pour  monétiser ce service, My Art Makers retiendra un pourcentage de 15 % sur la transaction, ce qui reste très raisonnable.


EVE CHALIN

Au tour de Eve Chalin de présenter sa marque de haute joaillerie.

Après 20 années passées dans les grandes maisons cette artiste à décidé de lancer sa propre marque avec pour ambition d’allier “ le manuel, l’intellectuel et la créativité ”.

Eve Chalin ne travaille qu’avec des matières précieuses, dans le respect du savoir faire français, autour de pièces uniques.

“  Chaque bijou est en effet unique parce qu’il n’y a pas de moules. À mes yeux utiliser un moule, c’est perdre la singularité. Je travaille ainsi sur mes bijoux mais aussi à la commande, même à partir de dessins.

J’étudie alors la faisabilité de la demande à partir de modélisation en 3D et je poursuis le prototype jusqu’au bijou fini et poli ”.

La gamme des prix d’Eve Chalin se situe dans les gammes artisanales faisant appel à de tels savoirs faire et au temps…


LYXEO

Après les bijoux haut de gamme, le HTML5 prend la place avec Lyxeo, un service de Design Rich Media.

L’idée est de permettre à toute personne ou entreprise désireuse de créer des présentations dynamiques sur le web - à l’aide de vidéos, de photos, de textes et de liens, de pouvoir le faire sans aucunes connaissances techniques.

Le service imaginé par Lyxeo sera gratuit après inscription sur le site.

OLIVIER D’HONDT

Beaucoup de gens connaissent Olivier d’Hondt sans le savoir.

Si vous vivez à Paris, vous êtes sans doute nombreux à être tombé nez à nez, dans la rue avec un Cyklop.

C’est d’ailleurs sous ce nom de street artiste qu’Olivier d’Hondt habille et anime les potelets qui niassent par milliers dans la Capitale.

Mais Olivier à eu une vie avant le Cyklop, et même  ” à côté ”.

Pendant de longues années il a prêté son talent de Directeur Artistique aux groupes Hersant et Havas.

Et par amour des beaux objets imprimé, il a accompagné de nombreux projets culturels, des artistes tels que Denis Sire en créant le design graphique de livres, de catalogues, de bandes dessinées.

Alors qu’on parle ” papier ”, impression, coûts, Olivier nous raconte les histoires de ses projets…

Jusqu’à ce que la petite assemblée se retrouve autour de l’apéro afin de poursuivre les échanges avant la prochaine édition d’ Ici Résidents…

iMAGIEnarium studio: Reportage Photo: Les Masques à Foufounes par Isa Kaos vues par Imagienarium Studio

LE TRÈS beau reportage signé Daniel Alfarela autour du travail d’Isa Kaos.

Notez que l’exposition (Re) Belles est prolongée d’une semaine, jusqu’au Samedi 8 Mars prochain.

Grande Galerie d’Ici Montreuil au 135 boulevard Chanzy.

Métro : Robespierre, Croix de Chavaux ou Gallieni

Horaires d’ouverture : Du Mardi au Vendredi de 12h à 18h, le Samedi de 14h à 19h.

[EVENT] VERNISSAGE DE L’EXPOSITION (RE) BELLES

Il y avait foule en cette soirée de Saint-Valentin pour papillonner autour des œuvres de Claire Courdavault, Cécile Hug et Isa Kaos.
Ces regards posés sur l’intimité et les attributs de la féminité ont fait l’objet de tous les émerveillements et d’une belle adhésion pour les univers des 3 artistes.

L’exposition est visible jusqu’au 28 février dans la Grande Galerie d’Ici Montreuil au 135 boulevard Chanzy.

Métro : Robespierre, Croix de Chavaux ou Gallieni

Horaires d’ouverture : Du Mardi au Vendredi de 12h à 18h, le Samedi de 14h à 19h.

Photos : Jean-Fabien

Les 400 culs: Laissez parler les p'tites culottes

L’artiste Isa Kaos fait des «culottes à effet rajeunissant imberbe» ou des «culottes de chasteté à chatouillis» que la galerie Ici de Montreuil expose du 14 au 28 février dans le cadre d’une exposition consacrée à l’image de la femme.
Plus précisément, à l’image de sa vulve.

[EVENT] (RE) BELLES EXPOSITION

Exposition collective Galerie Ici Montreuil 
Du 14 Février 2014 au 28 Février 2014 
135 Boulevard Chanzy, à Montreuil 
Métro Robespierre ou Croix de Chavaux 

Vernissage le 14 Février 2014 à partir de 19h
Horaires d’ouverture : Du mardi au Vendredi de 12h à 18h, le samedi de 14h à 19h. 

" Être rebelle c’est refuser l’idée que le monde est figé "
Benoît Duteurtre

" J’ai choisi de réunir trois plasticiennes. Trois femmes artistes qui ont une vision différente de l’allégorie féminine. 
Cet engagement dans leurs démarches respectives mais surtout leur personnalité m’a profondément touchée . 

Car il s’agit ici, d’oser appréhender en tant que femme sa propre image, son intimité, sa sexualité, son identité ; pour pouvoir se confronter au regard de l’autre. 

Pas seulement cette représentation galvaudée depuis des siècles, celle de la femme «calice» qui accueille, à la manière d’une coupe… 
Ni celles transmises par nos pères; de la déesse «fantasmée», au bout de chair à posséder. 

En suivant leur sensibilité artistique elles en définissent les contours. 
Une question se pose encore aujourd’hui : 

Au 21 ème siècle reste il encore malgré tout des tabous ou des interdits à braver ? 

Ou bien êtes vous comme elles : des (Re) Belles ? “

Christine Bard, co-fondatrice d’Ici Montreuil, programmatrice
de la Galerie Ici.

image

ISA KAOS

Isa Kaos invente des pièces uniques dont elle assure le design et 
la fabrication artisanale. Elle entretient un rapport sensuel avec les peaux et autres matières pour les révéler dans des objets souvent liés au fantasme érotique incluant chaussures vêtements intimement associés au corps humain. 

"J’ai continué, pour aller au-delà du simple accessoire, de faire parler le sexe féminin au travers de masques, que l’on aimerait porter pour mieux en ressentir les sensations. J’ai décidé de créer avec les matériaux que j’avais à disposition et ceux que je glanais, un travail plastique où chaques éléments intervient par lui-même et se répondent dans la composition. 
Très touchée par l’histoire de Saarrtjie Baartman, la Vénus hottentote, j’ai voulu aménager une sorte de laboratoire/musée de ma vision sur quelques unes de nos  histoires ambivalentes et personnalités de femmes.”

image

CLAIRE COURDAVAULT

" Une eau noire trace un sillon dans l’eau claire d’où naissent les chimères………"

Faiseuse d’images, dé-faiseuse d’écheveaux, gestatrice de chimères, Claire Courdavault est venue tôt aux arts… 
L’image au coeur de son travail, qu’elle soit dessinée, peinte, gravée, brodée… 
Sa démarche est faite de détails, apposés, juxtaposés, de milliers de trouvailles, patiemment sorties de ses entrailles comme une araignée tisse sa toile… 
Il faut se rapprocher pour dénicher au creux de chaque sujet, un univers peuplé de tous ces êtres excisés de leur normalité. 
Sortis d’une étrange et intérieure gestation et recréant des mondes fantasmagoriques gravitant autour de l’image de la Femme. 
Le fil et la ligne comme vecteurs, le féminin comme procédé où les miniatures de dentelles sont tissées mettant à jour «la mer intérieure», celle qui se niche au creux de son coeur. 

image

CECILE HUG

L’entre jambe : dessins, sculptures textiles et photographies. Composé de végétaux, de coquillages et de tissus, alliant la broderie, le collage et le dessin, l’entre jambe explore le féminin : désir, pilosité, reproduction, prolifération, approche, rencontre et rejet parfois du masculin, androgynie. Variation de formes et d’états à l’apparence d’un herbier. 

A la source du projet, il y a un tableau, celui de Courbet, non seulement par ce qu’il donne à voir ; un sexe qui s’expose, mais aussi par son titre : l’Origine du monde. La question de l’origine est centrale dans l’entre jambe. Conjuguée au pluriel, alors qu’elle est au singulier chez Courbet, l’origine se veut multiple : branches, brindilles, feuilles, coquillages, insectes. Un retour à la nature, un répertoire sur la biodiversité. Les formes se répètent et prolifèrent. 

C’est un travail que j’ai commencé dans le cadre d’une résidence au Centre d’Art Contemporain de Cacis en Catalogne en juin 2013 et qui se poursuit.

[ DANS LE VENTRE D’ICI MONTREUIL ]

Photos : Jean Fabien

[EVENT] ROBOT-DAY

De Robby à R2-D2 et C-3PO, de Goldorak aux Jaegers de Pacific Rim, au cinéma comme en littérature, les robots ont toujours nourris l’imaginaire.
Ils sont synonymes de progrès, d’intelligence et de futur.

Cela fait longtemps, en fait que nous vivons avec eux mais pas forcément sous une représentation humanoîde, ni dans un but ludique.

La définition de wikipédia décrit le robot de la façon suivante : “ Un robot est un dispositif mécatronique accomplissant automatiquement soit des tâches qui sont généralement dangereuses, pénibles, répétitives ou impossibles pour les humains, soit des tâches plus simples mais en les réalisant mieux que ce que ferait un être humain .

Le Robot-Day, organisé par l’association Robot Education se rapproche de cette mathématique de la fonction du robot puisque les monstres jetés dans des battles bipolaires sont nés d’une alliance entre la mécanique, l’électronique et l’informatique.
Alors pendant toute la journée de samedi “les rouges” se sont battus contre “les bleus” sur un terrain piégé.
Et la foule des 7 à 77 ans était là. Enthousiaste et bigarrée, plurielle.
Avec pour tous la même lueur d’innocence dans le regard.
Pendant que les plus petits jouaient dans des ateliers à se fabriquer leurs propres robots, les engins de compétition repartaient entre deux manches pour subir des réglages de précision, des adaptations.

Derrière cet évènement bon enfant, l’association Robot Education fait un pari.
Celui que " très bientôt, l’ensemble des écoles, qu’importe leur cycle, utiliseront les robots afin d’enseigner la majeure partie des matières scolaires. 

L’objectif est d’encourager la créativité et la découverte des élèves en leur rendant la robotique accessible de par nos tournois, workshop, conférences… et accompagner le monde scolaire dans la création d’une forme d’enseignement fait de nouveaux programmes.”

Photo : Jean Fabien

Découvrez Ici Montreuil, le premier Makerspace d’Ile de France, sur cette vidéo réalisée par les équipes d’Outcast Prod à l’aide du système Movi.

Le système Movi, dans les coulisses du tournage avec location-movi